Votre enfant s’apprête à vivre ses premières vacances chez ses grands-parents et vous vous posez plein de questions ?

Que ce soit parce que vous travaillez pendant les périodes de congés de votre enfant ou parce que vous souhaitez vous faire une petite escapade en amoureux, les premières vacances chez papi et mamie sont une étape importante voir même essentielle du développement de l’enfant. Car selon le psychiatre Nicolas REGNAULT « Pour l’enfant, les vacances avec les grands-parents permettent de faire fructifier un lien affectif. Et avec les parents, c’est une manière de dire « on se quitte pour mieux se retrouver ».

C’est donc bénéfique pour tout le monde !

Comme à la maison services répond aux questions que vous pouvez vous poser et vous propose quelques idées pour que ces premières vacances se passent bien.

A quel âge laisser mon enfant chez ses grands-parents ?

 

En moyenne c’est vers l’âge de 4 ans qu’un enfant part en vacances chez ses grands- parents, mais il n’y a pas d’âge type pour laisser un enfant en vacances chez ses grands-parents.

Le bon âge est le moment où, vous parents, vous vous sentez à l’aise avec cette idée.

« La seule période à éviter est celle autour du huitième mois, propice à une angoisse de la séparation chez le bébé » explique Aurélie CALLET, psychologue clinicienne et co-fondatrice de « Kidz et family ».

Mais tout dépend également de l’âge et de l’état de santé des grands-parents. En effet, si ces derniers ont des problèmes de santé, ne peuvent pas porter un poids trop longtemps ou ne peuvent pas bien se déplacer, il va être compliqué de leur confier un bébé.

En revanche « s’ils sont en forme, bienveillants et que l’enfant a l’habitude de les côtoyer, aucun problème » selon la psychologue.

Quelle durée laisser notre enfant ?

 

Selon le psychiatre Nicolas REGNAULT, « les enfants ne se repèrent pas forcément dans le temps, dans la durée, ils vivent au jour le jour ». 

Parti de ce constat, tant que l’enfant est occupé et s’amuse, tout se passera bien.

Néanmoins, on peut considérer que pour une première fois, la durée idéale est d’une semaine.

Mais encore une fois tout dépend de votre ressenti à vous et de votre ressenti par rapport à votre enfant. Si les séparations journalières sont déjà compliquées, peut être que pour une première fois 3 à 4 jours chez les grands-parents peuvent être une première étape.

Selon la psychologue Béatrice COPPER-ROYER, auteur de « Grands parents, le maillon fort », un autre élément est à prendre en considération. « Pour évaluer la durée d’un séjour, il faut prendre en compte la présence, tout au long de l’année des grands-parents. Un lien de confiance a-t-il eu le temps de s’établir ou pas ? »

Que faire pour bien préparer son enfant ?

 

Pour bien préparer son enfant, il faut lui en parler avant mais pas trop tôt non plus.

Eh oui, votre enfant a besoin de savoir qu’il va partir en vacances chez papi et mamie, mais si vous lui dites trop longtemps en avance car sinon on risque d’en faire une source d’anxiété pour l’enfant.

De plus, lorsque l’on aborde ce sujet avec l’enfant, il faut le faire de manière positive. Rien ne vaut la vérité expliquée le plus simplement.

Si vous devez rester à la maison travailler, vous pouvez le lui dire en lui expliquant que s’il était resté à la maison avec vous il aurait dû rester avec la nounou ou en centre de loisir et qu’en allant chez papi et mamie, il va avoir la chance de découvrir d’autres choses (d’autres jeux et jouets, un autre environnement extérieur…)

Si vous partez en vacances en amoureux, expliquez-lui que ses parents ont besoin de se retrouver à deux et peut être aussi les inconvénients de ces vacances pour un enfant (beaucoup de marche, éventuel décalage horaire, forte chaleur…).

Selon Aurélie CALLET, « il est important d’être honnête dans votre discours sans pour autant donner des détails qui pourraient lui donner envie de venir. »

Quelques astuces pour préparer ce séjour

 

Les enfants comptent bien souvent en « dodo » : pour les aider à comprendre le temps qu’ils vont passer chez leurs grands-parents, les tableaux ou calendrier qui leurs sont dédiés peuvent être des alliés précieux. Souvent il s’agit d’un calendrier magnétique ou vous pouvez montrer à votre enfant de façon illustrée quand il sera chez papi et mamie et quand il rentrera à la maison. L’enfant pourra ainsi voir l’avancer au jour le jour et pourquoi pas barrer les jours au fur et à mesure…

Vous trouverez en fin d’article le compte dodo à télécharger.

 

En ce qui concerne la préparation des affaires, laisser votre enfant participer en fonction de son âge. Vous pourrez ainsi lui expliquer qu’il doit prendre tel vêtement plutôt qu’un autre car il va faire tel type d’activité (exemple : maillot de bain car chez papi et mamie il y a une petite piscine). 

Vous pouvez aussi le laisser choisir son livre, jouets et peluches qu’il souhaite emmener dans la limite du raisonnable. Si votre enfant est à l’école maternelle c’est aussi un bon moyen de le faire compter 😉.

En petite surprise vous pouvez lui glisser un vêtement de chacun de ses parents avec l’odeur en cas de baisse de moral, ou des photos.

Gérer le moment de la séparation 

 

Dans l’idéal, il est préférable d’amener l’enfant chez les grands-parents et pourquoi pas y passer le week-end, afin que l’enfant se familiarise ou se re-familiarise avec les lieux en votre présence. Puis prévenez le à l’avance du moment de votre départ afin qu’il puisse l’anticiper un peu. 

Le moment de la séparation est le moment le plus difficile. Il y a de fortes chances pour que votre enfant se mette à pleurer au moment de votre départ. 

Notre conseil : écourtez au maximum ce moment qui déchire le cœur de tout le monde ! Car plus vous allez rester, plus l’enfant va pleurer. 

Pour vous rassurer, vous pouvez demander à vos (beaux)parents de vous envoyer un petit message ou même une petite photo/vidéo en fonction de leur aisance avec un smartphone pour vous montrer qu’après votre départ, votre enfant est vite passé à autre chose et que maintenant il s’amuse…

Communication tout au long du séjour

 

Pour que le séjour de votre enfant chez ses grands-parents se passent le mieux possible, votre rôle à vous parent va être de ne rien faire ! Eh oui cela peut vous paraître bizarre, mais votre rôle est de ne surtout pas appeler votre enfant trop souvent. 

En réalité ce qui est important c’est de laisser l’enfant choisir (en fonction de son âge bien évidemment) s’il ressent le besoin ou non de l’appeler. 

« Et s’il n’est pas ne demande ? » me direz-vous. Dans ce cas vous pouvez profiter de tous les moyens qui existent à l’heure actuelle : messages, photos, vidéos, pour savoir ce que fait votre enfant sans pour autant le déroger. 

Faites-nous confiance, vous allez adorer ces petits moments où vous recevrez une photo de votre enfant en pleine activité ! 😉

Attention cependant à ne pas attendre à longueur de journée ces petits messages. Profitez de ces moments pour être un peu égoïste et pensez à vous seul (vous et votre couple).

Votre ressenti

 

Justement parlons de votre ressenti à vous : laisser son enfant pour la première fois pendant plusieurs jours à une autre personne même de la famille est un moment important et aussi un peu difficile. 

Vous allez probablement appréhender de rentrer chez vous et de retrouver votre maison trop calme. Et votre enfant va très probablement vous manquer par moment et c’est normal. 

Mais profitez de ces moments que vous aurez enfin pour vous tout seul, et aussi de ceux que vous aurez pour votre couple sans avoir à vous préoccuper de l’heure qu’il est car c’est l’heure du bain, ou du dîner ou du coucher. 

Profitez de ces moments pour vous ressourcer, comme ça vous serez en pleine forme pour les retrouvailles et vous les apprécierez d’autant plus. 

Attention à ne pas mettre trop la pression aux grands parents

 

Bien sur vos (beaux)parents ont besoin de connaitre quelques habitudes de votre enfant comme le rituel du coucher, ou la façon de laver les cheveux, les heures de biberon si votre enfant est tout petit…

Selon Aurélie CALLET « les grands-parents se montrent beaucoup plus détendus avec leurs petits enfants qu’ils ne l’étaient avec leurs propres enfants ». Elle recommande d’ailleurs de laisser les grands-parents dans ce rôle sans les contraindre à appliquer à la lettre tous les rituels éducatifs que vous pouvez avoir.

Votre enfant saura faire la part des choses et comprendra très vite que les règles de chez papi et mamie ne s’appliquent pas à la maison.

Les bénéfices pour votre enfant

 

Les premières vacances sans les parents sont une nouvelle étape dans le chemin de la séparation avec les parents, il gagne encore en autonomie. Auprès de ses grands-parents, votre enfant va découvrir que même sans vous, il peut vivre de bons moments et de belles expériences. 

Une fois qu’il vous aura retrouvé, il prendra un grand plaisir à vous raconter toutes ces choses extraordinaires et nouvelles qu’il a pu faire lors de ces vacances et en sera particulièrement fier

Le lien entre les grands-parents et les enfants est un lien très fort, qui permet à l’enfant de le sécuriser, en lui garantissant une notion de continuité entre les générations, ce qui le rassure quant à son propre avenir. 

Petite idée pour créer un beau souvenir : les grands-parents peuvent créer un carnet de vacances dans lequel ils écriront ce qui a été fait chaque jour et l’enfant pourra l’illustrer par un dessin.

Alors les premières vacances chez les grands-parents c’est pour quand ?

Article rédigé par Christine CATHERINE